Aller au contenu
Menu

Bangladesh

Au cours des deux dernières décennies, le Bangladesh a réalisé des progrès majeurs dans de nombreux domaines du développement. Cependant, il existe toujours une grande disparité dans les zones pauvres, rurales et les bidonvilles urbains, où les taux de retard de croissance peuvent atteindre jusqu'à 50% de la population.

Au Bangladesh, on estime que la sous-nutrition est le principal facteur sous-jacent de 45 % de tous les décès d'enfants de moins de cinq ans. Il fait partie des trente pays les plus touchés par la faim et la malnutrition, selon l'Indice de la faim dans le monde 2019. Les causes sous-jacentes de la sous-nutrition au Bangladesh sont fortement associées au manque de droits et d'inclusion. Si la disponibilité et l'accessibilité d'aliments sains et nutritifs au niveau des ménages et des communautés est une condition préalable à l'amélioration de la nutrition, ceci n'entraîne pas automatiquement une amélioration de la nutrition chez tous les membres du ménage en raison des barrières sociales et des inégalités.

Manque de mise en œuvre des politiques

La violation des droits de l'enfant et des droits des mères est récurrente et reste largement ignorée à l'échelle de la famille, de la communauté et de la société. En outre, il y a un manque de mise en œuvre des politiques dans la programmation de la nutrition en santé publique, les stratégies de mobilisation des ressources, la mise en œuvre et le financement. La principale lacune dans le processus de mise en œuvre est la participation des communautés en tant que détenteurs de droits.

Des possibilités de participation limitées

La structure de gouvernance du deuxième plan d'action national pour la nutrition (NPAN2) implique un organe composé de plusieurs institutions gouvernementales et d'ONG internationales fournissant des services de nutrition en situation d'urgence. Cependant, au sein de cette structure, les possibilités de participation des communautés à la prise de décision et à la revendication des droits au niveau national, ou même au niveau du district, sont limitées.

Demander des comptes aux principaux responsables

Les principaux groupes vulnérables au Bangladesh sont les enfants de moins de deux ans et de moins de cinq ans, les mères et les personnes qui s'occupent d'enfants, les personnes handicapées et les personnes particulièrement vulnérables au changement climatique et aux catastrophes (comme les inondations et les cyclones). Cependant, nous visons plus largement à atteindre tous les membres des communautés, tous les enfants via les écoles et les entrepreneurs locaux : ce sont les détenteurs de droits qui demanderont des comptes aux principaux responsables, tels que les représentants du gouvernement, les acteurs du développement international et les bailleurs.

Les chiffres au Bangladesh
163 M

de personnes vivent au Bangladesh

45 %

de tous les décès d'enfants de moins de cinq ans sont principalement dus à la sous-nutrition

28 %

des enfants de moins de cinq ans souffrent d'un retard de croissance

24 %

des personnes vivent sous le seuil de pauvreté

Right2Grow au Bangladesh

Le potentiel d'engager le secteur privé et les services qu'il fournit est unique dans le contexte bangladais, mais l'engagement du gouvernement sera nécessaire pour y parvenir. Pour parvenir à une prestation de services inclusive de la part du gouvernement, la société civile devra s'impliquer activement dans l'amélioration de la gestion des données et s'engager à un niveau coopératif pour une meilleure coordination. La capacité de la société civile sera renforcée par l'échange de compétences en matière de plaidoyer, de gestion des données et de suivi.

Notre objectif :

  • Que les communautés demandent et investissent dans les services de santé de base et les pratiques d'eau, d'hygiène et d'assainissement, en s'attaquant conjointement aux obstacles avec les partenaires du secteur privé, et en utilisant la mobilisation communautaire pour lutter contre la sous-nutrition.
  • Sensibiliser les communautés à l'urgence de la sous-nutrition et exiger des changements pour améliorer la croissance des enfants. Nous aiderons les organisations de société civile (OSC) en suivant une approche ascendante pour plaider de manière organisée et unifiée en faveur d'une bonne gouvernance pour prévenir la sous-nutrition.
  • Des arguments fondés sur des preuves pour convaincre les entités gouvernementales d'adopter une approche intégrée et multisectorielle de la sous-nutrition dans les politiques, les plans d'action et les allocations budgétaires.
Nos partenaires au Bangladesh

The Max Foundation

Combat la mortalité infantile grâce à des projets d'eau potable et d'assainissement à petite échelle dans les zones les plus reculées et les plus pauvres du Bangladesh.

Learn more

Fondation HLP

Fournit des services de qualité aux clients en identifiant les bonnes pratiques des projets/programmes et en les diffusant à la population de manière horizontale, selon les principes d'Appréciation, de Connexion, d'Adaptation et de Réplication.

CEGAA

Œuvre à construire, notamment en donnant des moyens d'action à la société civile, en soutenant les parlementaires, par la formation ou le renforcement des capacités sur le processus budgétaire et le suivi.

Action Against Hunger

Est une organisation humanitaire et de développement créée en 1979 pour lutter contre la faim depuis 40 ans, et fournissant une réponse coordonnée dans près de 50 pays. ACF met en œuvre les composantes Santé, Nutrition, Eau, Hygiène et Assainissement (EHA/WASH) et plaidoyer du projet.

Learn more

Save the Children

Lutte pour la réalisation des droits de l'enfant.

World Vision

Avec Right2Grow, World Vision vise à renforcer la campagne contre la malnutrition des enfants. World Vision met en œuvre des projets de santé, de nutrition, de sécurité alimentaire et de plaidoyer.

Learn more

The Hunger Project

Travaille avec une base solide de milliers de bénévoles agents de changement communautaire pour promouvoir des stratégies durables, centrées sur les femmes et menées par les communautés, afin d'éliminer durablement la pauvreté et la faim.

Learn more
Prenez contact avec nous

Vous voulez en savoir plus sur notre travail au Bangladesh ?