Aller au contenu
Menu

Analyser la sous-nutrition avec les communautés

Link NCA workshop, Chad ; Photo credit: Lenka Blanarova, Action Contre la Faim
Link NCA workshop, Chad ; Photo credit: Lenka Blanarova, Action Contre la Faim

Le monde en sait déjà beaucoup sur les moyens concrets d'améliorer la nutrition - par exemple avec les actions essentielles en nutrition. Cependant, Right2Grow pense que ces solutions "prêtes à l'emploi" doivent tenir compte des obstacles et des opportunités inhérents à un contexte spécifique, afin que la mise à l'échelle et l'impact des interventions standards soient plus élevés. Ainsi, Right2Grow place les communautés, en particulier les femmes et les jeunes, qui sont les premiers à connaître les réalités locales, au centre de ses recherches et de sa collecte de données. L'analyse causale de la sous-nutrition (méthodologie Link NCA), développée par Action contre la Faim, en est un bon exemple.

Analyser les causes multiples de la sous-nutrition

La Link NCA est une méthode d'analyse des multiples causes et mécanismes conduisant à la sous-nutrition comme point de départ pour améliorer la pertinence et l'efficacité des programmes multisectoriels (WASH, santé, sécurité alimentaire, santé mentale et pratiques de soins) de sécurité nutritionnelle dans chaque contexte. Les causes de la sous-nutrition étant souvent différentes d'un endroit à l'autre, l'objectif de cette méthode est d'aller au-delà des interventions génériques en identifiant les causes de l'état nutritionnel propres au contexte et de proposer les solutions adéquates.

La Link NCA identifie les facteurs uniques contribuant à la vulnérabilité nutritionnelle de la communauté.

Faire participer les communautés à la collecte et à l'analyse des données

L'étape cruciale du processus consiste à collecter des données au niveau de la communauté. Ceci permet d'explorer le contexte local spécifique, les défis auxquels sont confrontés les groupes vulnérables et marginalisés, ainsi que les facteurs uniques qui contribuent à la vulnérabilité nutritionnelle de la communauté. Toutes les données collectées au niveau communautaire comprennent des entretiens et des dialogues axés sur les points suivants :

  • Comprendre comment les communautés définissent et perçoivent la sous-nutrition ;
  • Explorer les perceptions des communautés sur les causes et les conséquences d'une faible sécurité alimentaire, de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène, de la santé et des soins en relation avec la sous-nutrition ;
  • Identifier les tendances saisonnières et historiques de la sous-nutrition et des facteurs de risque ;
  • Comprendre comment les communautés hiérarchisent ces facteurs de risque.

Mélange de méthodes de recherche qualitatives et quantitatives

La Link NCA utilise une approche mixte, combinant des méthodes de recherche qualitatives et quantitatives, et tire ses conclusions d'une synthèse des résultats. Elle s'appuie sur des données issues d'enquêtes pour déterminer les niveaux de sous-nutrition et les causes possibles, y compris celles liées à l'eau, l'hygiène et l'assainissement. Les méthodes de recherche qualitative sont utilisées pour répondre aux questions concernant le comment et le pourquoi de la sous-nutrition, ainsi que pour examiner les interactions entre les causes, les boucles de rétroaction communes et l'évolution des causes au fil du temps, des saisons et à la suite de chocs. Les informations générées par de multiples sources de données sont comparées et rassemblées pour parvenir à une conclusion finale sur les causes de la sous-nutrition et proposer de meilleures actions et politiques.

Right2Grow responsabilise les communautés

Outre la collecte de données, Right2Grow implique les communautés locales dans l'expression de leurs opinions et perceptions sur les données recueillies et les encourage à formuler des questions clés et à valider/caractériser les réponses aux questions d'apprentissage. Cela se fait en organisant des discussions de groupe dans les communautés, en veillant à ce que les femmes et les groupes marginalisés aient leur mot à dire dans l'examen et l'interprétation des données, et en formulant conjointement des recommandations sur la manière d'améliorer les services et de les adapter davantage aux besoins locaux spécifiques.

Retour à l'aperçu